ubiquitine
494 Visualisations

CG : nf

S : MS – https://urlz.fr/8hIV (consulté le 24.11.2018) ; FS – https://urlz.fr/8hIT (consulté le 24.11.2018).

N : 1. Du latin ubique : partout.
2. Petite molécule de 76 acides-aminés, de masse moléculaire de 8500 daltons, uniquement retrouvée dans les cellules eucaryotes et capable de se fixer sur les protéines destinées à être dégradées pour permettre leur protéolyse.
3. Isolée initialement, par A. L. Goldberg (1977), comme facteur de prolifération et de différenciation des cellules thymiques, elle est retrouvée plus tard, par A. Herschko, I. Rose, A. Ciechanover, biochimistes israéliens, prix Nobel de chimie 2004 (1979), dans une fraction dite « Activating Proteolytic Factor » (A.P.F.) lors d’une recherche conduite sur la protéolyse des réticulocytes
4. Lorsqu’elle est associée à d’autres molécules (poly-ubiquitination), l’ubiquitine assure l’identification des protéines normales et anormales à éliminer et les transporte, dûment chaperonnées, jusqu’au protéasome où ces protéines seront réduites à l’état de peptides et même d’acides aminés prêts à être recyclés dans de nouvelles molécules.
5. L’ubiquitine assure d’autres fonctions qui sont en cours d’identification. Elle mimerait certains effets de l’adrénaline.
6. L’ubiquitine est une molécule de 76 résidus d’acides aminés et de poids moléculaire 8565, présente dans les cellules de tous les organismes eucaryotes. Elle existe sous des formes très variées, libre ou conjuguée à des accepteurs très divers, nucléaires, cytoplasmiques ou membranaires.

S : 1 à 5. DAM – https://urlz.fr/8gSR (consulté le 24.11.2018). 6. GDT – https://urlz.fr/8gSV (consulté le 24.11.2018).

SYN :
S :

RC : acide aminé, alanine, ataxie, carnitine, enzyme, glucagon, maladie de Parkinson, peptide, protéine, syndrome, trouble.