galactorrhée
273 Visualisations

CG : nf

S : FS – http://www.futura-sciences.com/sante/definitions/medecine-galactorrhee-9030/ (consulté le 4.11.2016) ; http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=15590486 (consulté le 4.11.2016).

N : 1. XIXe siècle. Composé de galacto- et de -rrhée, tiré du grec rheîn, « couler ».
2. Deux acceptions :

  1. Écoulement surabondant de lait pendant la période de lactation.
  2. Écoulement anormal de lait en dehors de la période de lactation.

3. Elle peut être due à une hyperprolactinémie, et s’accompagne alors souvent d’une aménorrhée secondaire.
4. Le plus souvent, la galactorrhée est une production persistante et inappropriée de lait, qui ne doit pas inquiéter.
Un écoulement par le mamelon n’est pas synonyme de cancer du sein.
Il peut s’agir d’un phénomène normal (physiologique) même chez une femme après la ménopause.
Dans environ 10 % des cas, un écoulement mamelonnaire indique la survenue d’un cancer du sein.
Le plus fréquemment un écoulement mamelonnaire contenant du sang est dû à un papillome intracanalaire sous-jacent.

S : 1. DAF (consulté le 4.11.2016). 2 et 3. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=galactorrh%C3%A9e (consulté le 4.11.2016). 4. VULG – http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie-medicale/galactorrhee (consulté le 4.11.2016).

SYN :
S :

RC : allaitement, prolactine.