obésité gynoïde
597 Visualisations

CG : nf

S : OMS – http://whqlibdoc.who.int/trs/who_trs_894_fre.pdf (consulté le 16.01.2015) ; http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/poids/nu_6987_obesite_differents_types_02.htm (consulté le 16.01.2015).

N : 1. obésité (nf) : XVIe siècle. Emprunté du latin obesitas, de même sens. Excès d’embonpoint dû au développement du tissu adipeux.
Du latin obesitas, de obesus : gras.
gynoïde (adj) : Élément initial issu du grec γυνη »́, γυναικός « femme, femelle » et entrant dans la construction d’un certain nombre de mots sav. appartenant notamment à la botanique et à la médecine. Le 2e élém. est issu du grec.
Méd. « (Individu mâle) qui présente des caractères féminins ».
2. Obésité correspondant à un excès de tissu adipeux adoptant une répartition de type féminin, c’est à dire prédominant sur le segment inférieur du corps, le bassin, les hanches, les fesses et les cuisses.
3. Obésité prédominant sur la partie inférieure du corps.
4. Dans l’obésité dite gynoïde parce que plus fréquente chez la femme, les dépôts graisseux sont principalement abondants à la partie inférieure du corps, hypogastre, fesses, cuisses, jambes.
5. Le rapport taille/hanches (…) permet de définir le morphotype d’obésité, les obésités androïdes (prédominance de la graisse abdominale, type pomme) et les obésités gynoïdes (prédominance de la graisse aux hanches, type poire).

S : 1. DAF (consulté le 16.01.2015) ; DAM (consulté le 16.01.2015) ; CNRTL – http://www.cnrtl.fr/definition/gyno%C3%AFde (consulté le 16.01.2015). 2. DAM (consulté le 16.01.2015). 3. GDT (consulté le 16.01.2015) ; TERMIUM PLUS (consulté le 16.01.2015). 4 et 5. TERMIUM PLUS (consulté le 16.01.2015).

SYN : obésité périphérique (rare »)

S : TERMIUM PLUS (consulté le 16.01.2015)

RC : embonpoint, excès de poids, indice de masse corporelle, obésité, obésité androïde.