néoplasie
349 Visualisations

CG : nf

S : VM – http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie-medicale/neoplasie (consulté le 22.09.2016) ; http://www.chimio-pratique.com/neoplasie-quest-ce-cest/ (consulté le 22.09.2016).

N : 1. 1863 (R. J. Graves, Leçons de clinique médicale, II, 144 ds Quem. DDL t.8). Terme formé des éléments formants « néo-» (tiré du grec neos, « nouveau » ; élément de composition signifiant nouveau, récent et servant à former un grand nombre de termes, notamment dans le langage des sciences, de la philosophie, de l’histoire de l’art) et « -plasie » (emprunté au grec -πλασις de πλάσσω « action de façonner » et entrant dans la construction de substantif féminin appartenant au vocabulaire de la biologie et surtout de la pathologie ; il signifie « formation de tissus, développement d’un organe (caractérisés par le(s) 1er(s) élém. »).
PATHOL. Formation pathologique d’un tissu nouveau ; résultat de cette formation.
2. Le terme de néoplasie désigne un développement anormal de cellules qui prolifèrent sans bénéficier d’une fonction ni d’une structure utile à l’organisme.
En cas de néoplasme bénin, cette multiplication n’est pas importante et ne s’accompagne donc pas d’invasion ou de métastases, contrairement au néoplasme malin.
Exemple de néoplasie : l’ossification enchondrale survient à l’intérieur du tissu cartilagineux après la résorption (disparition) de ce dernier.
Le plus souvent, le terme de néoplasie s’applique à un processus tumoral (constitution d’une tumeur).
3. Médecine > Oncologie : Formation d’une tumeur. Termes privilégiés : néoplasie, processus néoplasique.
4. Le Dictionnaire médical de l’Académie de Médecine renvoie à tumeur.
5. tumeur : Médecine > Anatomopathologie : Formation pathologique de tissu nouveau ressemblant au tissu normal adulte ou embryonnaire aux dépens duquel elle s’est développée, qui a tendance à persister et à s’accroître après l’arrêt des stimulus qui lui ont donné naissance, et qui échappe aux règles biologiques de la croissance et de la différenciation cellulaire.
6. tumeur : La nouvelle masse tissulaire ainsi formée n’est pas attribuable à un processus inflammatoire. Elle peut être composée de cellules normales et rester strictement localisée, comme dans le cas des tumeurs bénignes, ou elle peut être formée de cellules atypiques, envahissantes ou disséminantes, comme dans les cas de tumeurs malignes.
7. Termes privilégiés : tumeur, néoplasme, néoformation, néoplasie.
Nom générique, le terme tumeur est de nos jours couramment utilisé et attesté comme synonyme de néoplasme.

S : 1. CNRTL – http://www.cnrtl.fr/definition/n%C3%A9oplasie ; http://www.cnrtl.fr/definition/n%C3%A9o ; http://www.cnrtl.fr/definition/-plasie (consulté le 22.09.2016). 2. http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie-medicale/neoplasie (consulté le 22.09.2016). 3. GDT – http://goo.gl/OIC4kR (consulté le 22.09.2016). 4. DAM – http://goo.gl/8Sq1S8 (consulté le 22.09.2016). 5 à 7. GDT – http://goo.gl/N35Mhl (consulté le 22.09.2016).

SYN :
S :

RC : cancer, cancéreux, -euse, cancérogène, cancérologie, cancérologique, néoplasique, néoplastie, néoplastique, syndrome paranéoplasique, tumeur.