héméralopie
311 Visualisations

CG : nf

S : UNICEF – http://www.unicef.org/french/sowc98/e012.htm (consulté le 13.11.2015) ; OMS – http://www.who.int/nutrition/publications/micronutrients/GFF_Part_2_fr.pdf (consulté le 13.11.2015).

N : 1. XVIIIe siècle (1751). Emprunté du latin scientifique hemeralopia, composé de formants grecs ἡμέϱα (hêmera), « jour », et -οπς (ôps), « vue ».
2. Cécité nocturne ou réduction considérable de l’acuité visuelle lorsque la lumière diminue.
3. Le terme même d’héméralopie prête à confusion car il signifie : qui voit le jour. Son synonyme hespéranopie signifie à contrario : qui ne voit pas au crépuscule.
Si on la rencontre au cours de la myopie, ou de certaines carences en vitamine A, elle est avant tout le dénominateur commun des affections congénitales des bâtonnets.
4. On peut en distinguer cliniquement deux types :
– Les héméralopies à fond d’œil normal ou héméralopies congénitales essentielles transmises selon trois modes possibles :

  • autosomique dominant
  • récessif lié à l’X
  • autosomique récessif.

– L’héméralopie avec anomalies du fond d’œil :

  • fundus albi punctatus cum hemeralopia
  • maladie d’Oguchi, d’hérédité autosomique le plus souvent récessive.

5. Le terme anglais hemeralopia signifie : vision meilleure en faible lumière, c’est-à-dire le contraire de son acception française.

S : 1. CNRTL – http://www.cnrtl.fr/etymologie/héméralopie (consulté le 13.11.2015) ; DAF (consulté le 13.11.2015). 2 à 4. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=HÉMÉRALOPIE (consulté le 13.11.2015). 5. TERMIUM PLUS (consulté le 13.11.2015).

SYN : amblyopie crépusculaire, cécité nocturne, cécité crépusculaire, hespéranopie.

S : GDT – http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8359063 (consulté le 13.11.2015)

RC : amaurose, amblyopie, cécité, diplopie, maladie de Chagas, maladie de Refsum, ophtalmologie, orgelet, xérophtalmie.