État
121 Visualisations

CG : nm

S : Diplomgouv –  http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/action-humanitaire-d-urgence/les-acteurs-humanitaires-francais/article/presentation-22858 (consulté le 5.11.2015) ; Viepubl – http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/approfondissements/qu-est-ce-que-etat.html (consulté le 5.11.2015).

N : 1. XIIIe siècle, estate, « manière d’être ». Emprunté du latin status, « action de se tenir ; attitude », d’où, au figuré, « position, situation », de stare, « se tenir debout ».
2. Avec une majuscule. Autorité souveraine qui, par l’exercice de ses pouvoirs, représente et garantit l’unité et le fonctionnement d’une société sur un territoire défini. L’autorité de l’État. La souveraineté de l’État. Les lois fondamentales de l’État. Les droits de l’État et ceux de l’individu.
3. Autorité politique souveraine d’un groupe humain établi de manière fixe sur un territoire délimité par des frontières, dont l’existence dépend juridiquement d’elle-même et qui relève directement du droit international public.
Dans ce sens, le terme État s’écrit toujours avec une majuscule à l’initiale.
4. Majuscule ou minuscule : Le mot état prend toujours la majuscule lorsqu’il désigne un territoire, son gouvernement ou son administration, une entité politique ou chacun des territoires plus ou moins autonomes qui constituent une fédération, même s’il est employé au pluriel ou précédé d’un article indéfini, ou s’il fait partie d’un composé :

  • les États africains
  • l’État d’Israël
  • l’État de New York
  • un secret d’État
  • les rouages de l’État
  • forme politique qui régit un État
  • les États membres de l’ONU
  • un coup d’État
  • les États-Unis réunis en cinquante États

Sinon, il s’écrit avec la minuscule :

  • l’état civil
  • l’état des lieux
  • l’état de siège
  • les états généraux
  • un état d’âme

5. Cooccurrences (nation) :
– Substantif + adjectif :

  • autocratique, autonome, centralisateur, (dé)centralisé, chancelant, défaillant, (in)dépendant, despotique, déstructuré, (in)efficace, faible, florissant, fort, géant, grand, hypertrophié, justicier, minimal, minuscule, modeste, omnipotent, patron, petit, populeux, (omni)présent, protecteur, (tout-) puissant, répressif, riche, (pleinement) souverain, tatillon, unitaire.

– Verbe + substantif :

  • administrer, affaiblir, créer, dégraisser, désengager, diriger, faire reculer, gouverner, servir, soutenir, troubler un/l’État ; attenter, intriguer contre un/l’État ; se séparer d’unÉtat ; réduire la part/taille de l’État. L’ État s’affaiblit, se délite, s’effondre.

6. Interrelation culturelle : Nous pourrions ouvrir le débat sur cette citation « L’État, c’est moi » attribuée (à tort ?) à Louis XIV, 1655.
Depuis près de quatre siècles, la question ne cesse de diviser les historiens : Louis XIV a-t-il ou non prononcé cette célèbre phrase, dont certains lui font grief en dénonçant son absolutisme sous-jacent, tandis que d’autres y voient la fermeté nécessaire à la direction d’un grand pays placé sous le signe du soleil triomphant ?
En comparant les témoignages des chroniqueurs du temps, il semblerait qu’il s’agisse d’une citation apocryphe, mais qui est restée dans le souvenir collectif de la nation.

S : 1 et 2. DAF (consulté le 5.11.2015). 3. GDT (consulté le 5.11.2015). 4. https://www.btb.termiumplus.gc.ca/tpv2guides/guides/clefsfp/index-fra.html?lang=fra&lettr=indx_catlog_e&page=981kianWewGE.html (consulté le 12.03.2021). 5. DC – http://www.btb.termiumplus.gc.ca/cooc-srch?lang=fra&srchtxt=%E9tat&i=&lettr=&cur=1&nmbr=&comencsrch.x=0&comencsrch.y=0 (consulté le 5.11.2015). 6. http://www.historia.fr/special/9/letat-cest-moi-louis-xiv-1655-03-01-2013-86082 (consulté le 8.11.2015) ; FCB.

SYN :
S :

RC : État membre, gouvernement, organisation intergouvernementale.