coronavirus
583 Visualisations

CG : n

S : OMS – http://www.who.int/csr/disease/coronavirus_infections/fr/ (consulté le 17.06.2015) ; INSERM – http://www.inserm.fr/actualites/rubriques/actualites-societe/virus-emergents-comment-garder-le-controle (consulté le 17.06.2015).

N : 1. Le terme coronavirus doit son nom au halo en forme de couronne (corona en latin) de son enveloppe virale.

  • CoronavirusCoronaviridae.
  • Coronavirus : Virus à ARN de la famille des Coronaviridae qui comporte actuellement quatre genres.

2. Genre de virus à acide ribonucléique, monocaténaire positif, possédant une capside hélicoïdale et appartenant à la famille des coronaviridés, qui est pathogène pour certains animaux et l’humain, et qui cause chez l’homme le coryza, la rhinopharyngite, la gastroentérite et le syndrome respiratoire aigu grave.
3. Les différentes espèces de coronavirus sont réparties en trois groupes. Le Groupe 1 comprend le coronavirus canin, le coronavirus félin, le coronavirus humain 229E, le virus de la diarrhée épidémique porcine et le virus de la gastroentérite transmissible. Le Groupe 2 comprend le coronavirus bovin, le coronavirus humain OC43, le virus de l’hépatite murine, le virus hémagglutinant de l’encéphalomyélite porcine et le coronavirus du rat. Finalement, le Groupe 3 comprend le virus de la bronchite infectieuse aviaire, appelé aussi virus de la bronchite infectieuse du poulet, et le coronavirus de la dinde. Chez les humains, deux espèces différentes de coronavirus, soit le coronavirus humain 229E et le coronavirus humain OC43, sont la deuxième cause de coryza, après les virus du genre rhinovirus, et ces deux derniers peuvent être associés aussi à des complications pulmonaires et pleurales. Un nouveau virus, né de la recombinaison entre deux espèces différentes de coronavirus énumérées dans les trois groupes qui précèdent, serait à l’origine de l’apparition, en 2003, du syndrome respiratoire aigu grave (SRAG), connu sous l’abréviation SRAS en anglais. En effet, l’Organisation mondiale de la santé a appelé en français virus du SRAS, forme abrégée VSRAS, cette nouvelle espèce de coronavirus parce qu’elle se distingue de toutes les souches de coronavirus connues à ce jour et pathogènes pour l’humain et l’animal.
4. Désambiguïsation terminologique :
– SRMO (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) : Affection zoonotique potentiellement mortelle, causée par le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient, qui se manifeste, après une période d’incubation maximale de deux semaines, par de la toux accompagnée de fièvre et d’essoufflement et qui peut se compliquer de symptômes gastro-intestinaux, dont la diarrhée.
Équivalent en anglais : MERS.
– SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) ou SRAG (syndrome respiratoire aigu grave) : Syndrome respiratoire infectieux zoonotique très contagieux, causé par un coronavirus transmis par le biais de la salive ou des sécrétions nasales et qui se manifeste par l’apparition d’une fièvre supérieure à 38 °C ainsi que par un ou plusieurs symptômes respiratoires aigus et graves.
Les symptômes respiratoires sont une forte toux, un essoufflement au repos et une grande difficulté à respirer.
Le syndrome respiratoire aigu sévère est généralement bénin chez les jeunes enfants, mais son évolution est en revanche plus préoccupante chez les adultes et les personnes âgées, chez qui la progression de l’atteinte pulmonaire aboutit fréquemment à une détresse respiratoire aiguë, voire à la mort.
L’adjectif sévère employé au sens de « qui présente un fort degré de gravité ou d’intensité » ou « qui revêt un caractère dangereux » est d’emploi usuel dans la langue médicale en français en parlant d’une maladie ou d’une infirmité. Toutefois, comme cet emploi demeure critiqué dans certains ouvrages de langue générale, le terme syndrome respiratoire aigu grave et son abréviation SRAG avaient été proposés afin de l’éviter. Ce terme ne s’est cependant pas répandu dans l’usage, et la quasi-totalité des ouvrages de référence spécialisés et des organismes internationaux, dont l’OMS, privilégient aujourd’hui l’emploi du terme syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).
Équivalent en anglais : SARS.
– COVID-19 : Affection zoonotique potentiellement mortelle causée par le SRAS-CoV-2, qui se manifeste, après une période d’incubation maximale de deux semaines, par de la toux, de l’essoufflement et, parfois, par de la fièvre et des symptômes gastro-intestinaux, et qui peut évoluer vers une insuffisance respiratoire et des complications cardiaques.
Le terme COVID-19 (de coronavirus disease 2019) est la désignation officielle retenue en février 2020 par l’Organisation mondiale de la santé.
On constate une hésitation dans le genre attribué au terme COVID-19, probablement à cause de la confusion entre la dénomination du virus (SRAS-CoV-2, masculin) et celle de la maladie (COVID-19, féminin). Les sigles étrangers prennent généralement le genre qu’aurait en français le mot de base qui les compose (voir, à ce sujet, l’article de la Banque de dépannage linguistique intitulé Article devant le sigle). En vertu de cette règle, COVID-19 est de genre féminin, car dans la forme longue du terme français, maladie à coronavirus 2019, le mot de base est maladie.
On emploie également le terme pneumonie de Wuhan.
Équivalent en anglais : COVID-19 ou coronavirus disease 2019.
5. Interrelation culturelle :

  • Réalité : L’épidémie de Coronavirus Mers (acronyme anglais pour syndrome respiratoire du Moyen-Orient) vient de faire une septième victime en Corée du Sud (juin 2015). Coronavirus : 191 cas confirmés en France (2 mars 2020).
  • Fiction : Dans Astérix, le coronavirus existait déjà et avançait masqué (Astérix et la Transitalique, 2017).

S : 1. GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8359303 (consulté le 17.06.2015) ; DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/index.php?q=coronavirus (consulté le 17.06.2015). 2 à 4. GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8359303 ; http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=26543727 ; http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8870192 ; http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=26557671 (consulté le 28.03.2020). 5. Franceinfo – http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/ (consulté le 17.06.2015) ; FIGARO – https://www.lefigaro.fr/bd/dans-asterix-le-coronavirus-existait-deja-et-avancait-masque-20200303 (consulté le 3.03.2020) ; LP – http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-bilan-en-france-ecoles-fermees-mesure-de-precaution-suivez-en-direct-l-evolution-de-l-epidemie-02-03-2020-8270472.php (consulté le 3.03.2020).

SYN :
S :

RC : amplification en chaîne par polymérase, anosmie, anticorps, immunité collective, immunoglobuline M, incidence, lymphocyte T, prévalencequarantaine, sérologie, test sérologique, virus.