amblyopie
362 Visualisations

CG : nf

S : http://www.ophtalmo.net/bv/GP/IndexGP/G/Epidemiologie/epidemiologie.htm (consulté le 7.02.2016) ; http://www.amblyopie.net/ (consulté le 7.02.2016) ; http://www.essentiel-sante-magazine.fr/ma-sante/prevention/basse-vision (consulté le 7.02.2016).

N : 1. XVIIe siècle. Emprunté, par l’intermédiaire du bas latin, du grec ambluôpia, composé de amblus, « émoussé, faible », et ôps, ôpos, « vue ». PATHOL. Affaiblissement de la vue sans lésion organique apparente de l’œil lui-même ni vice de fonctionnement de son système optique.
2. La forme la plus connue de l’amblyopie est liée à un défaut d’usage de l’œil dans la prime enfance mais elle peut être aussi due à l’anisométropie (différence de réfraction entre les deux yeux), à l’amétropie (erreur importante de réfraction affectant les deux yeux, généralement une hypermétropie qui conduit au strabisme), à une privation de vision (par cataracte ou opacité cornéenne) ou encore à une combinaison de ces facteurs.
3. À distinguer de l’amaurose où la perte de la vision est complète.
On ne parle pas d’amblyopie si l’examen ophtalmoscopique complet révèle une anomalie ou une lésion anatomique quelconque.
4. Ce terme est parfois employé, mais à tort, pour désigner toute baisse d’acuité visuelle, quelle qu’en soit l’origine.
5. Interrelation culturelle : Nous pouvons mentionner Amblyopie fonctionnelle  : données récentes de François Audren.

S : 1. DAF (consulta: 5.11.2013). 2. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=amblyopie (consulta: 5.11.2013). 3 et 4. TERMIUM PLUS (consulta: 5.11.2013). 5. http://www.amblyopie.net/Documents/Ambl/Ambl_PEDIG/Ambl_PEDIG.php (consulté le 3.06.2016).

SYN : œil paresseux

S : TERMIUM PLUS (consulta: 5.11.2013)

RC : amaurose, cécité, diplopie, héméralopie, ophtalmologie, orgelet, xérophtalmie.