fièvre pourprée des montagnes Rocheuses
777 Visualisations

CG : nf

S : OMS – http://apps.who.int/medicinedocs/fr/d/Jh2919f/4.7.html (consulté le 20.11.2014) ; http://www.chu-rouen.fr/page/fievre-pourpree-des-montagnes-rocheuses (consulté le 20.11.2014) ; http://www.phac-aspc.gc.ca/lab-bio/res/psds-ftss/rickettsia-rickettsii-fra.php (consulté le 20.11.2014).

N : 1. fièvre (nf) : XIIe siècle. Issu du latin febris, de même sens. Élévation de la température du corps au-dessus de la normale, hyperthermie.
pourprée (adj) : pourpré, -ée, XVIe siècle. Dérivé de pourpre.
Qui est de couleur pourpre, qui a des reflets pourpres.
MÉD. Fièvre pourprée, nom que l’on donnait à diverses maladies accompagnées de rougeurs. Fièvre pourprée des montagnes Rocheuses, nom donné à une maladie infectieuse transmise par des tiques et qui sévit surtout aux États-Unis.
2. fièvre pourprée (nf) : Rickettsiose à Rickettsia rickettsi, transmise par la piqure et par les déjections de tiques.
Le réservoir de germes est constitué par les chiens et par divers rongeurs.
3. Affection grave des États de l’Ouest des États-Unis, rurale et saisonnière (printemps, été), due à Rickettsia rickettsi, transmise par des tiques, Dermacentor andersoni ou variabilis, Haemaphysalis.
Fièvre typho-exanthématique due à Rickettsia rickettsi, transmise par la piqûre de tiques appartenant aux genres Dermacentor, Amblyomma et Haemaphysalis (tique du lapin de garenne) et sévissant dans de nombreux États d’Amérique du Nord.
4. Endémique dans la région des Montagnes Rocheuses.
C’est une affection printanière débutant brutalement, fébrile et éruptive, d’évolution parfois mortelle.

S : 1. DAF. 2. DAM. 3 et 4. GDT.

SYN : 1. fièvre pourprée, typhus de Sao Paulo. 2. FPMR. 3. fièvre pourprée des Montagnes Rocheuses, fièvre pétéchiale, fièvre du Texas, fièvre tachetée des Montagnes Rocheuses, fièvre pourprée nord-américaine, fièvre tachetée, fièvre de Bullis.

S : 1. DAM. 2. TERMIUMPLUS. 3. GDT.

RC : épidémiologie, fièvre des tranchées, maladie de Lyme, parasitose.