courant d’altitude
322 Visualisations

CG : nm

S : LAPRESSE.CA – https://www.lapresse.ca/environnement/dossiers/changements-climatiques/201502/10/01-4842984-le-courant-jet-nouvelle-victime-du-rechauffement-climatique.php (consulté le 18.11.2019) ; OUESTFR – https://www.ouest-france.fr/environnement/climat-le-jet-stream-derniere-victime-du-rechauffement-climatique-3179554 (consulté le 18.11.2019).

N : 1. – courant (nm) : XIIe siècle. Participe présent substantivé de courir, au sens de « couler ». Mouvement d’un fluide dans un sens déterminé.
– de (prép) : IXe siècle. Du latin classique de, préposition qui marquait la séparation, l’éloignement, l’union, l’association, la partition, la conséquence, l’origine, et qui a servi, dès la période classique, dans la langue familière, à renforcer les formes d’ablatif, puis a concurrencé, en bas latin, le génitif partitif et de possession. Devant une voyelle ou un h muet, s’élide en d’ (le vent d’ouest, une affaire d’honneur). Se contracte, avec l’article défini masculin singulier Le, en Du (la porte du logis) et, avec l’article défini pluriel Les, en Des (la vie des animaux).
– altitude (nf) : XVe siècle. Emprunté du latin altitudo, « hauteur », dérivé de altus, « haut ». Hauteur d’un lieu calculée à partir du niveau moyen de la mer, dit Altitude zéro.
2. courant d’altitude : Courant d’air tubulaire aplati, quasi horizontal, généralement près de la tropopause, axé sur une ligne de vitesse maximale et caractérisé par de grandes vitesses et par de forts cisaillements verticaux et horizontaux du vent.
3. courant d’altitude : Dans le domaine de l’Aérodynamique, courant atmosphérique horizontal rapide, de forme tubulaire aplatie, qui existe dans ou au-dessus de la tropopause.
4. jet stream : Vents régnant à haute altitude (de l’ordre de 15.000 km) et atteignant des vitesses de tempête (plus de 100 km/heure).
5. courant jet : Courant étroit et fort, concentré le long d’un axe quasi horizontal, situé dans la troposphère supérieure, ou dans la stratosphère, caractérisé par de forts gradients de vitesse verticaux et latéraux.
Cette traduction littérale est déjà utilisée par les météorologistes français. La définition que nous donnons ici est tirée de la « recommandation provisoire » émise par l’Organisation météorologique mondiale lors de sa réunion à Paris en juin 1957.
6. courant jet : Courant (d’air) tubulaire aplati, quasi horizontal, voisin de la tropopause, axé sur une ligne de vitesse maximale et caractérisé non seulement par de grandes vitesses, mais aussi par de forts gradients transversaux de vitesse. Source 8, fiche 1, Français, Définition 1 – courant-jet
7. Le courant-jet se trouve directement au-dessus du sud de la Colombie-Britannique (Exemple entériné par le Comité d’uniformisation de la terminologie des bulletins d’avalanche).
8. courant-jet : terme normalisé par le Comité sur le Glossaire à l’intention des pilotes et du personnel des services de la circulation aérienne et uniformisé par le Comité d’uniformisation de la terminologie aérienne (CUTA) – Opérations aériennes, par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et par le Comité d’uniformisation de la terminologie des bulletins d’avalanche; terme recommandé par arrêté ministériel français.

S : 1. DAF – https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9C4610 ; https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9D0138 ; https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9A1331 (consulté le 18.11.2019). 2. METEOTERM/VIM/OMM (consulté le 8.12.2013). 3. FT – http://www.culture.fr/franceterme/result?francetermeSearchTerme=jet+stream&francetermeSearchDomaine=0&francetermeSearchSubmit=rechercher&action=search (consulté le 8.12.2013). 4 et 5. GDT (consulté le 8.12.2013). 6 à 8. TERMIUM PLUS (consulté le 8.12.2013).

SYN : 1. aérojet. 2. courant jet, courant-jet.

S : 1. METEOTERM/VIM/OMM (consulté le 8.12.2013). 2. GDT (consulté le 8.12.2013) ; TERMIUM PLUS (consulté le 8.12.2013).

RC : cyclogenèse, .