corruption (1)
553 Visualisations

CG : nf

S : http://www.parl.gc.ca/About/Parliament/LegislativeSummaries/Bills_ls.asp?Language=F&ls=c48&Parl=39&Ses=1 (consulté le 11.12.2014).

N : 1. XIIe siècle. Emprunté du latin classique corruptio, « altération, séduction ».
Action de se corrompre, de corrompre ou de se laisser corrompre ; résultat de cette action.
Le fait de détourner une personne de son devoir, de la soudoyer, de la suborner. User de corruption pour parvenir à ses fins. Recourir sans scrupule à la corruption.
DROIT. Corruption active de fonctionnaire, délit consistant à solliciter d’un fonctionnaire un acte contraire à son devoir, en faisant appel à ses intérêts propres. Corruption électorale, pratique consistant à acheter les suffrages lors d’une consultation électorale. La corruption électorale est punie de la privation des droits civiques. Corruption passive, le fait de se laisser détourner de son devoir par de l’argent ou tout autre moyen de subornation. Le trésorier de cette association a été soupçonné de corruption passive.
2. Le fait de corrompre moralement ; état de ce qui est corrompu.
3. Le projet de loi C-48 : Loi modifiant le Code criminel en vue de la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies contre la corruption a été déposé à la Chambre des communes et a franchi l’étape de la première lecture le 22 mars 2007. Le projet de loi apporte des modifications de nature technique aux dispositions du Code criminel(1) touchant les infractions de corruption et les biens infractionnels pour permettre au Canada de ratifier et de mettre en œuvre la Convention des Nations Unies contre la corruption, qui est entrée en vigueur en décembre 2005.
En général, la corruption s’entend de l’exploitation d’une situation de confiance, généralement dans le secteur public, dans le but d’en tirer un avantage personnel, qui peut être financier ou non. La corruption peut revêtir différentes formes, notamment la subornation, l’extorsion, le blanchiment d’argent, le trafic d’influence, le népotisme, le favoritisme et le détournement de fonds.
4. Les conséquences d’un régime corrompu peuvent être énormes pour les personnes qui vivent sous son influence : « altération des valeurs morales, de la démocratie et de la bonne gouvernance; gaspillage et mauvaise utilisation des ressources; obstruction de la concurrence dans le secteur privé; hausse du prix des biens et des services; ralentissement de la croissance économique; entrave aux efforts d’allégement de la pauvreté; apathie et cynisme; manque de respect pour l’autorité constituée; encouragement au crime organisé; souvent, violations des droits de la personne. En outre, la corruption rend moins efficace l’aide reçue par les économies en voie de développement et elle affaiblit le soutien des populations nationales face à l’aide à l’étranger. Le problème s’aggrave dans l’actuel climat de mondialisation, où les capitaux, les renseignements, les personnes et les entreprises circulent de plus en plus librement et rapidement d’un endroit à l’autre, rendant la reddition des comptes plus difficile ».
5. Cooccurrences ou collocations (substantif + adjectif / verbe + substantif) :

  • active, aiguë, délibérée, douce, endémique, flagrante, galopante, généralisée, grande, grossière, immense, (très) influente, monstrueuse, omniprésente, passive, rampante, spectaculaire.
  • Alimenter, combattre, dénoncer, détruire, éliminer, enrayer, entraîner, éradiquer, gangrener, promouvoir, refuser, réprimer, ronger, semer, traquer la corruption ; faire barrage, mettre fin, s’attaquer, s’en prendre à la corruption ; en finir avec la corruption ; lutter contre la corruption ; tremper dans la corruption ; être convaincu/reconnu coupable/soupçonné/suspecté, suspecter quelqu’un de corruption. La corruption prévaut, règne.

S : 1. DAF. 2. TERMIUMPLUS. 3 et 4. http://www.parl.gc.ca/About/Parliament/LegislativeSummaries/Bills_ls.asp?Language=F&ls=c48&Parl=39&Ses=1 (consulté le 11.12.2014). 5. DC – http://www.btb.termiumplus.gc.ca/cooc-srch?lang=fra&srchtxt=corruption&i=1&cur=1&nmbr=1&comencsrch.x=5&comencsrch.y=9 (consulté le 22.05.2015) ; http://www.tonitraduction.net/ (consulté le 22.05.2015).

SYN :
S :

RC : clientélisme, corruption (2), pot-de-vin, prévarication, trafic d’influence.