naufrage
281 Visualisations

CG : nm

S : http://www.leparisien.fr/international/refugies-record-d-arrivees-en-europe-13-09-2015-5087649.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.es%2F (consulté le 9.10.2015) ; http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/04/21/des-survivants-du-naufrage-en-mediterranee-sont-arrives-en-sicile-deux-arrestations_4619530_3214.html (consulté le 9.10.2015).

N : 1. XVe siècle, naffrage. Emprunté du latin naufragium, de même sens, lui-même composé de navis, « bateau », et frangere, « briser ».
I. Perte d’un bateau qui a été jeté à la côte ou a subi en mer un accident. Ces écueils ont causé de nombreux naufrages. Les débris, les restes d’un naufrage.
Loc. Faire naufrage. En parlant d’un bateau ou de toute autre embarcation, disparaître, se perdre en mer. Le paquebot, la chaloupe a fait naufrage. En parlant de personnes. Ce marin a fait trois fois naufrage.
II. Fig. Ruine complète ; malheur qui fait tout perdre. Il n’a pu sauver son entreprise du naufrage, il a mené son entreprise au naufrage. Le naufrage d’une monnaie, d’un système.
Expr. Faire naufrage au port, près du port, voir ses projets ruinés, renversés au moment où le succès semblait assuré.
2. Destruction totale ou partielle d’un navire par suite d’un accident de navigation : mauvais état de la mer, échouement, collision, incendie, ou d’un fait de guerre.

S : 1. DAF (consulté le 9.10.2015). 2. TERMIUM PLUS (consulté le 9.10.2015).

SYN :
S :

RC : épave