fièvre jaune
558 Visualisations

CG : nf

S : OMS – http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs100/fr/ (consulté le 7.08.2015) ; http://www.univ-paris-diderot.fr/sc/site.php?bc=recherche&np=LABTHEME2&g=m&num=221K&numth=471 (consulté le 10.12.2013).

N : 1. Maladie infectieuse due au virus amaril, de la famille des Flaviviridae, transmis au singe et parfois à l’homme par un moustique dont il existe deux foyers en zone tropicale, l’un en Amérique du Sud, l’autre en Afrique.
2. La fièvre jaune se manifeste par une fièvre élevée à début franc, des céphalées, des algies diffuses, une asthénie marquée, un faciès vultueux et, dans les formes graves (5 à 20 % des cas, ictère, insuffisances hépatique et rénale aigües, hématémèses et choc.
3. Les formes graves sont mortelles en moins d’une semaine dans 20 à 50 % des cas.
4. Le foie et le rein sont les organes principalement touchés par l’infection, avec nécrose cellulaire.
5. Le diagnostic repose sur l’examen sérologique et sur l’examen virologique avec mise en évidence dans le sang de l’ARN viral par amplification génomique. Le traitement est symptomatique. La prévention par un vaccin vivant atténué est efficace.
6. La seule prévention réside dans la vaccination, bien tolérée et valable 10 ans.
7. La maladie est strictement localisée en Afrique entre les degrés 0 et 15 de latitude Nord, et en Amérique tropicale entre les degrés 15 et 30 de latitude Sud.
8. Elle peut se présenter, selon les cas, comme une zoonose (cycle sylvatique ou sauvage), transmise d’animal à animal par des vecteurs différents (Aedes aegypti) (Haemagogus), (A africanus) comme une anthropozoonose, accidentellement transmise à l’homme par ces mêmes vecteurs (fièvre jaune de brousse dite aussi fièvre de la jungle), ou enfin comme une maladie humaine, épidémique (cycle domestique, dite aussi fièvre jaune citadine) transmise par la piqûre d’Aedes aegypti.
9. Il y a deux types de fièvre jaune, soit la fièvre jaune sylvatique et la fièvre jaune urbaine.

S : 1 à 5. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=fi%C3%A8vre+jaune (consulté le 10.12.2013. 6 à 8. GDT – http://www.granddictionnaire.com/Resultat.aspx (consulté le 10.12.2013). 9. TERMIUM PLUS – http://goo.gl/51BYHc (consulté le 10.12.2013).

SYN : 1. fièvre amarile. 2. typhus amaril. 3. typhus ictérode, typhus ictéroïde, vomito negro, amarillose.

S : 1. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=fi%C3%A8vre+jaune (consulté le 10.12.2013) ; TERMIUM PLUS – http://goo.gl/51BYHc (consulté le 10.12.2013). 2. GDT – http://www.granddictionnaire.com/Resultat.aspx (consulté le 10.12.2013) ; TERMIUM PLUS – http://goo.gl/51BYHc (consulté le 10.12.2013). 3. GDT – http://www.granddictionnaire.com/Resultat.aspx (consulté le 10.12.2013).

RC : dengue, encéphalite japonaise, fièvre hémorragique, Stegomyia albopicta, virus Zika.