fièvre hémorragique d’Ebola
871 Visualisations

CG : nf

S : http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-ebola-liberia-ferme-partiellement-frontieres-54665/ (consulté le 30.07.2014) ; http://www.santeweb.ch/santeweb/Maladies/khb.php?Fievre_hemorragique_Ebola_fievre_de_Marburg&khb_lng_id=2&khb_content_id=18904 (consulté le 30.07.2014).

N : 1. Ebola : Étym. cours d’eau de la République démocratique du Congo (Zaïre).
fièvre d’Ebola : Maladie infectieuse à type de fièvre hémorragique due au virus Ebola, de la famille des Filoviridae, transmise à l’Homme par contact avec des singes infectés de la République démocratique du Congo (Zaïre) et du Soudan et par contamination interhumaine.
2. Les signes principaux sont la fièvre, des céphalées, des courbatures, une pharyngite, de la toux, des troubles digestifs, une éruption, un ictère puis des hémorragies et des signes de défaillance multiviscérale. L’évolution est fatale dans 50 à 90% des cas avec des lésions disséminées de nécrose tissulaire, notamment dans le foie. Le diagnostic repose sur l’identification du virus dans le sang par amplification génomique.
3. Fièvre hémorragique virale causée par le virus Ebola présent en Afrique, qui est mortelle dans au moins 50 % des cas et pour laquelle il n’y a ni traitement ni vaccin.
4. La fièvre hémorragique d’Ebola est une maladie virale qui provoque la mort chez 50 à 90% des malades qui en sont atteints, selon l’Organisation mondiale de la santé. Le virus est transmis par le contact direct avec le sang, les sécrétions, les organes ou le sperme des personnes infectées. L’infection se propage aussi par contact avec des cadavres contaminés de personnes ou d’animaux. La période d’incubation peut atteindre 21 jours. Les symptômes de cette fièvre hémorragique virale sont les suivants : maux de tête et fièvre; douleurs musculaires; problèmes respiratoires; saignements importants; problèmes rénaux et hépatiques; diarrhées; vomissements; en phase terminale, état de choc mortel par saignement à blanc par tous les orifices du corps. Même s’il agit différemment, le virus Ebola accomplit en dix jours la destruction du système immunitaire que le sida met dix ans à accomplir. La première épidémie connue d’Ebola a eu lieu au Zaïre, en septembre 1976.
5. Aide-mémoire nº 103 (avril 2014) de l’OMS : La maladie à virus Ebola (autrefois appelée aussi fièvre hémorragique à virus Ebola) est une maladie grave, souvent mortelle chez l’homme.
6. Interrelation culturelle : Citons le roman policier En danger de mort (2010) de Alex Kava.

S : 1 et 2. DAM. 3 et 4. GDT. 5. OMS – http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs103/fr/ (consulté le 30.07.2014).

SYN : 1. fièvre d’Ebola. 2. maladie à virus Ebola. 3. fièvre hémorragique à virus Ebola.

S : 1. DAM ; GDT. 2. GDT ; OMS – http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs103/fr/ (consulté le 30.07.2014). 3. CNRS – http://eso.cnrs.fr/TELECHARGEMENTS/revue/ESO_33/Gasquet-Blanchard.pdf
(consulté le 30.07.2014).

RC: virus Ebola