fatigue
558 Visualisations

CG : nf

S : HAS – http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2015-12/resume_module_5.pdf (consulté le 14.06.2016) ; DOCTISSIMO – http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/fatigue/fatigue.htm (consulté le 14.06.2016).

N : 1. XIVe siècle. Déverbal de fatiguer. État de lassitude provoqué par une trop grande dépense de forces due à un travail excessif, à un effort prolongé, etc.
2. Sensation subjective de difficulté d’agir après un travail ou un effort physique, intellectuel, mental ou autre, que le sujet considère comme excessif.
Baisse des performances de l’action d’un muscle après une activité prolongée ou répétée, notée à l’ergomètre comme à l’électromyogramme.
3. En ophtalmologie, état subjectif résultant d’une charge intense de travail oculaire.
La fatigue oculaire induit une vision trouble, floue, voir double. Elle est souvent en relation avec un astigmatisme ou une hypermétropie mal corrigée. Parfois, un déséquilibre oculomoteur en est la cause.
4. La fatigue est un symptôme fréquemment rencontré dans la société actuelle. Elle est “normale” lorsqu’elle suit une période de travail intense, de stress ou de nuits courtes et qu’une bonne nuit de repos ou des vacances méritées suffisent à s’en défaire. Pourtant, lorsque la fatigue s’installe, bien que les efforts ont été faits pour ne plus en souffrir, il est bon de s’interroger sur les causes de cette dernière. Souvent considérée comme banale, elle peut cependant être le symptôme d’une autre maladie sous-jacente, plus grave : infection, dépression, cancer, anémie.

S : 1. DAF (consulté le 14.06.2016). 2 et 3. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=fatigue (consulté le 14.06.2016). 4. http://www.creapharma.ch/fatigue.htm (consulté le 14.06.2016).

SYN :
S :

RC : asthénie, décalage horaire, dyspnée.