défaut
527 Visualisations

CG : nm

S : https://www2.unil.ch/ipa/doc/iup_etu_anom_developp4e_OS.pdf (consulté le 26.02.2018) ; https://www.universalis.fr/encyclopedie/craniosynostoses/#i_0 (consulté le 26.02.2018).

N : 1. XIIe siècle. Probablement issu de l’ancien français défaute, « manque, perte ; non-exécution d’une obligation (en droit féodal) », dérivé de défaillir. I. Ce qui manque. 1. Absence, privation de quelque chose. 2. Par ext. ANAT. Le défaut des côtes, de l’épaule, l’endroit où les régions profondes du corps ne sont plus protégées par l’armature osseuse. Il a été blessé au défaut de l’épaule. 3. Absence d’une certaine qualité. II. Ce qui est mauvais, médiocre, imparfait, par rapport à un modèle, à un idéal. 1. Imperfection physique. Les défauts du corps, du visage. C’est un défaut pour un cheval que d’avoir l’encolure trop courte. Fig. Imperfection morale. Connaître, avouer ses défauts. Défaut incorrigible.
2. Imperfection physique.
3. Médecine : lacune, défaut.
Il s’agit rarement de défaut dans le sens de défectuosité ou anomalie, mais plutôt dans le sens de défaut de remplissage ou d’imprégnation.

S : 1. DAF (consulté le 26.02.2018). 2. TERMIUM PLUS – http://bit.ly/2F0ugaJ (consulté le 26.02.2018). 3. GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=18055352 (consulté le 26.02.2018).

SYN :
S :

RC : anomalie, déficience, malformation.