cancer du col de l’utérus
568 Visualisations

CG : nm

S : INC – http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-col-de-l-uterus/Points-cles (consulté le 6.11.2016) ; INSERM – www.inserm.fr/content/download/9986/74930/version/1/file/ (consulté le 6.11.2016).

N : 1. cancer (nm) : En vieille médecine, on comparait le cancer du sein à un crabe, évoluant en digitations dans les différentes directions, d’où le terme grec karkinos, puis le latin cancer, le français chancre puis cancer. Le suffixe « ome » ou « oma » désignant une formation tumorale qui n’est pas forcément maligne lorsque le suffixe « ome » est utilisé.
du (article) : IXe siècle, del. Résultat de la contraction de la préposition de et de l’article défini masculin le. Article contracté masculin singulier, remplaçant la préposition De et l’article défini Le, qui s’emploie devant un mot commençant par une consonne ou un h aspiré.
col (nm) : XIIe siècle. Du latin collum, « cou », « goulot d’un vase », puis « passage entre deux montagnes », et, en bas latin, « col de la vessie, de l’utérus ».
de (prép.) : DE préposition à valeur partitive. DE L’, DE LA, DU, DES articles partitifs. Devant une voyelle ou un h muet s’élide en d’ ; est employé devant des substantifs pour indiquer une quantité vague, un nombre indéterminé.
utérus (nm) : 1573 (Paré, Œuvres, XVIII, 15, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 2, p. 672 a). Emprunté au latin uterus « sein, ventre de la mère; ventre, flanc d’un animal ».
2. Cancer d’origine épithéliale réunissant les carcinomes épidermoïdes nés à partir de l’exocol, qui sont les plus fréquents (80 à 90 %), et les adénocarcinomes dont le point de départ est l’endocol (leur fréquence a tendance à augmenter -10 à 20 %).
3. Les lésions d’origine non épithéliale (sarcomes, mélanomes, lymphomes malins, tumeurs secondaires), sont beaucoup plus rares,
4. En termes d’incidence il est au deuxième rang des cancers chez la femme dans le monde et en terme de mortalité au premier rang, principalement dans les pays en voie de développement. En France, l’incidence (3000 cas par an, avec un pic à 40 ans) et la mortalité (1000 cas par an) ont diminué comme dans les autres pays industrialisés en raison de la réduction du nombre de grossesses, d’une meilleure hygiène et de la pratique de dépistage par frottis cervico-utérins.
5. Le cancer invasif du col de l’utérus fait suite à une infection à papillomavirus. Il met en général plus de quinze ans à se développer, depuis la primo-infection par un papillomavirus humain oncogène à tropisme génital jusqu’aux différentes lésions histologiques précancéreuses, en passant par le stade de carcinome in situ. Une vaccination anti-papillomavirus est proposée, son efficacité est certaine, mais n’intéressant qu’une partie des souches de papillomavirus, elle ne dispense pas du dépistage du cancer et des états précancéreux du cancer du col de l’utérus.
6. Les formes invasives se propagent vers le vagin, les paramètres, les ligaments utérosacrés, la vessie et les uretères, le rectum, les parois pelviennes et disséminent vers les ganglions iliaques et lombo-aortiques.
7. Les lésions in situ, comme les cancers invasifs, font l’objet de classifications internationales qui guident les indications thérapeutiques. Les cancers in situ relèvent d’une chirurgie limitée, les cancers invasifs d’associations chirurgie large-radiothérapie, ces cancers étant peu sensibles aux traitements médicaux.
8. Le col de l’utérus est la partie basse et étroite de l’utérus. Un cancer du col de l’utérus est une maladie qui se développe sur la muqueuse du col de l’utérus, autrement dit sur le tissu qui le recouvre. Plus précisément, elle prend naissance dans la première couche de la muqueuse qui porte le nom d’épithélium (…)
La cause principale du cancer du col de l’utérus est une infection persistante par un virus qui se transmet par voie sexuelle : le papillomavirus humain ou HPV (human papillomavirus).

S : 1. DAM – https://lc.cx/oezm (consulté le 6.11.2016) ; DAF (consulté le 6.11.2016) ; CNRTL – http://www.cnrtl.fr/etymologie/ut%C3%A9rus (consulté le 6.11.2016). 2 à 7. DAM – https://lc.cx/oeRZ (consulté le 6.11.2016). 8. TERMIUM PLUS – https://lc.cx/oeaz (consulté le 6.11.2016). 9. (consulté le 6.11.2016).

SYN : 1. carcinome du col utérin. 2. cancer du col utérin.

S : 1. DAM – https://lc.cx/oeRZ (consulté le 6.11.2016). 2. TERMIUM PLUS – https://lc.cx/oeaz (consulté le 6.11.2016).

RC : biopsie, cancer, cancérologie, carcinome, cellule HeLa, papillomavirus humain.