alanine
386 Visualisations

CG : nf

S : FAO – https://lc.cx/oGz7; https://lc.cx/oGz8 (consulté le 26.10.2016) ; CNRS – http://www.iphc.cnrs.fr/IMG/pdf/iphc_stagem2-2016_rames-aerial_elbitar-arbor.pdf (consulté le 26.10.2016).

N : 1. Dérivé du mot aldéhyde et apparu en 1866, désigne un acide aminé extrait par hydrolyse de matières albuminoïdes.
Terme créé par Strecker, en 1849.
2. La L-α-alanine est un des vingt acides aminés du code génétique, constituant de la plupart des protéines.
3. Acide aminé non indispensable et glucoformateur, il dérive de l’acide pyruvique par transamination.
4. Sigle dans la formule des protéines: A.
Abrév. Ala.
5. Aminoacide simple, glucoformateur, c’est-à-dire dont le catabolisme aboutit à la formation d’acide oxalo-acétique ou d’acide pyruvique (interrelation métabolique du cycle de Krebs).

S : 1. http://www.bio-top.net/Terminologie/Menu/racines_et_etymologie_A.htm (consulté le 26.10.2016) ; GDT – http://goo.gl/vjm6PA (consulté le 26.10.2016). 2 à 4. DAM – https://lc.cx/oGzn (consulté le 26.10.2016). 5. TERMIUM PLUS – http://goo.gl/a8YueS (consulté le 26.10.2016).

SYN : acide-alpha-aminopropionique, acide amino-2-propanoïque.

S : TERMIUM PLUS – http://goo.gl/a8YueS (consulté le 26.10.2016)

RC : acide aminé, carnitine, glucagon, protéine, ubiquitine.