verglas
253 Visualisations

CG : nm

S : http://www.metronews.fr/info/meteofrance-retour-de-la-neige-et-du-verglas-vigilance-orange-pour-l-ardeche-l-orne-et-la-mayenne/moar!UDbbOp1a1dvA/ (consulté le 15.07.2015) ; http://alarm.meteo-info.be/verglas.html (consulté le 15.07.2015).

N : 1. XVe siècle ; verreglaz, XIIe siècle) est formé de verre et glaz (ou glas), autre forme de glace, proprement de la « glace comme du verre ».
2. Dépôt de glace, compact et lisse, généralement transparent, provenant de la congélation de gouttes de pluie ou de bruine surfondues sur des objets dont la surface est à une température inférieure ou légèrement supérieure à 0˚C.
3. Différences entre le givre et le verglas :

  • Le givre : Quand la température de l’air ambiant s’abaisse au-dessous de 0 °C et que l’humidité est importante, il se forme un dépôt de glace opaque et granuleux sur les surfaces solides et tout autour. Les particules d’eau en suspension dans l’air passent directement de l’état gazeux à l’état solide (phénomène de surfusion) et cristallisent au contact des supports solides froids, tels le sol, les pierres, la végétation, les piquets, les toiles d’araignées, etc. Le givre n’est en soit pas glissant, alors que le verglas lui c’est de la glace et ça glisse vraiment. Donc rouler sur le givre n’est pas dangereux !
  • Le verglas : Il s’agit de la congélation de goutellettes d’eau qui proviennent d’une pluie en période d’hiver ou d’une bruine d’eau au contact d’éléments comme le sol ou la route. Cette pluie ou bruine restent à l’état liquide malgré les températures négatives et se transforment en dépôt ou couche de glace compacte.

S : 1. LPR p. 1187. 2. METEOTERM/Vocabulaire météorologique international, OMM – N° 182 (consulté le 15.07.2015). 3. http://grimpeur-du-84.skyrock.com/3199253551-Quelle-difference-entre-le-givre-et-le-verglas.html (consulté le 15.07.2015).

SYN :
S :

RC : frimas, gelée, gelée blanche, giboulée, givre, grêle, grêlon, grésil.