nausée
392 Visualisations

CG : nf

S : A.Vogel – https://lc.cx/NtYN (consulté le 30.10.2017) ; MERCK – https://lc.cx/Nvg9 (consulté le 30.10.2017).

N : 1. XVe siècle. Emprunté, par l’intermédiaire du latin nausea, du grec nausia, « mal de mer », tiré lui-même de nautês, « matelot ».
Envie de vomir, accompagnée d’une contraction des muscles du pharynx, de l’œsophage et de l’estomac. Avoir la nausée. Être pris de nausées. Fig. Dégoût violent, répulsion qu’inspire un propos, un comportement.
2. Malaise général accompagné de contractions involontaires des muscles du pharynx, de l’œsophage et de la paroi abdominale pouvant précéder un vomissement.
3. Ce symptôme est fréquent au cours du premier trimestre de la grossesse.
4. Les nausées et les vomissements surviennent lorsque le centre cérébral des vomissements est activé. Les causes incluent généralement des troubles digestifs ou cérébraux, ou sont liées aux substances ingérées. Les causes les plus fréquentes de nausées et de vomissements sont : une gastroentérite (infection de l’appareil digestif), les médicaments ou les toxines.
5. Les causes moins fréquentes de nausées et vomissements incluent : Troubles du cerveau ou du système nerveux central, mal des transports, changements métaboliques ou affections organiques (systémique), troubles psychologiques ou le Syndrome de Vomissements Cycliques.
6. Les organes de l’oreille interne qui interviennent sur l’équilibre (appareil vestibulaire) sont reliés au centre des vomissements. Cette connexion explique pourquoi les mouvements d’un bateau, d’une voiture ou d’un avion et certains troubles de l’oreille interne (comme la labyrinthite et le vertige positionnel) peuvent générer des nausées chez certaines personnes.
7. Le centre des vomissements (lié directement aux nauseés) peut également être activé par certains troubles du cerveau ou du système nerveux central, notamment par des infections (de type méningite et encéphalite), des migraines et des troubles qui font augmenter la pression à l’intérieur du crâne (pression intracrânienne). Parmi les troubles qui font augmenter la pression intracrânienne figurent les tumeurs cérébrales, l’hémorragie cérébrale et les graves traumatismes crâniens.
8. Phraséologie : Jusqu’à la nausée. Locution adverbiale qui signifie « jusqu’à la saturation », « jusqu’au dégoût ».
9. Interrelation culturelle : Nous pouvons mentionner, entre autres, le roman philosophique et existentialiste La Nausée (1938) de Jean-Paul Sartre (1905-1980).

S : 1. DAF (consulté le 5.11.2017). 2 et 3. DAM – https://lc.cx/NvpY (consulté le 31.10.2017). 4 à 7. MERCK – https://lc.cx/Nvg9 (consulté le 30.10.2017). 8. CNRTL – http://www.cnrtl.fr/definition/naus%C3%A9e (consulté le 30.10.2017). 9. SARTRE – https://lc.cx/NvPL (consulté le 30.10.2017).

SYN :
S :

RC : symptôme