migraine
549 Visualisations

CG : nf

S : OMS – http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=migraine_pm (consulté le 10.10.2015).

N : 1. Étymologie grecque hèmi : demi + kranion : crâne.
2. XIIe siècle. Issu, par l’intermédiaire du bas latin médical hemicrania, du grec hêmikrania, « moitié du crâne », puis « migraine ». Douleur intense qui affecte une partie de la tête et qui s’accompagne souvent de troubles oculaires et de nausées.
3. Céphalée vive, de type pulsatile, généralement localisée d’un seul côté de la tête, d’origine vasculaire, survenant par accès périodiques, et auxquels sont souvent associés nausées, vomissements et troubles visuels.
4. Il en existe deux types, avec et sans aura, cette dernière étant plus fréquente que la première.
5. Une migraine se déroule typiquement en quatre phases : le prodrome, l’aura, la céphalée et la phase de résolution.
C’est au sens restrictif que hémicrânie est synonyme de migraine. Au sens large, hémicrânie désigne en effet toute douleur crânienne latéralisée.
6. L’affection débute chez l’adolescent ou l’adulte jeune, parfois chez l’enfant. Les accès sont périodiques mais plus ou moins irréguliers, favorisés par des facteurs individuels comme les évènements existentiels, les facteurs hormonaux. En fait, l’environnement alimentaire, climatique et social est important.
Sa physiopathologie reste mal connue, mais elle implique des phénomènes vasculaires, neuronaux et biochimiques, notamment sérotoninergiques.
Le diagnostic est uniquement clinique. Il repose sur les critères de l’IHS (« International headache society « ), à savoir: accès de céphalées qui durent 4 à 72 heures (plus de quatre crises dans les antécédents), au moins deux critères sur quatre, parmi: hémicrânie, pulsatilité, gêne dans les activités courantes, augmentation par les efforts physiques, enfin au moins un des deux suivants : nausées ou vomissements, photo ou phonophobie.
Sont décrites encore des migraines atypiques : migraine hémiplégique familiale (liée à une anomalie sur le chromosome 19), basilaire, ophtalmoplégique, rétinienne.
Les traitements sont nombreux, s’adressant tant aux accès aigus qu’à la maladie migraineuse.
7. Interrelation culturelle : Nous pouvons mentionner quelques migraineux célèbres… Blaise Pascal (1623-1662), Voltaire (1664-1778), Alfred de Vigny (1797-1863), Victor Hugo (1802-1885), George Sand (1804-1876), Guy de Maupassant (1850-1893) et André Gide (1869-1951), entre autres.

S : 1. DAM (consulté le 5.11.2014). 2. DAF (consulté le 5.11.2014). 3, 4 et 5. GDT (consulté le 5.11.2014). 6. DAM (consulté le 5.11.2014). 7. http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/migraine/migraine_migraineux_celebres.htm (consulté le 7.05.2016).

SYN :
S :

RC : céphalée, micropsie.