inaliénable
867 Visualisations

CG : adj

S : UNICEF – https://urlz.fr/8OaF (consulté le 2.02.2019) ; ONU – https://urlz.fr/8OaJ (consulté le 2.02.2019).

N : 1. XVIe siècle. Dérivé d‘aliénable.
DROIT. Se dit d’un bien, d’un droit qui n’est pas aliénable.
Fig. Dont on ne peut faire l’abandon. La liberté est un droit inaliénable.
2. Étymologie : composé du préfixe in, négation, et du latin alienare, aliéner, transporter à d’autres son droit de propriété, dérivé de alienus, étranger, lui-même venant de alius, autre.
3. L’adjectif inaliénable qualifie ce qui ne peut être aliéné, cédé, enlevé, ce qui est intangible.
Synonyme : invendable.
4. En droit, un bien inaliénable est un bien qui ne peut être cédé ou vendu.
5. En technique, un métal inaliénable est un métal qui ne peut former un alliage avec un autre métal.
6. Cooccurrences ou collocations :
– Droit :

  • droit, majorat, propriété, terres.

– Langue courante, au figuré :

  • bonheur, dignité, principe, qualité.

S : 1. DAF – https://urlz.fr/8OaR (consulté le 2.02.2019). 2 à 5. TOUPIE – https://urlz.fr/8OaP (consulté le 2.02.2019). 6. CNRTL – https://urlz.fr/8OaQ (consulté le 2.02.2019).

SYN : inaccessible, intransmissible (dans le domaine du Droit).

S : DSNCR p. 520

RC : droits de l’homme