encéphalite japonaise
485 Visualisations

CG : nf

S : OMS – http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs386/fr/ (consulté le 13.05.2017) ; CMETE – http://www.cmete.com/actualites/avis-oms-vaccin-encephalite-japonaise-mars-2015 (consulté le 13.05.2017).

N : 1. encéphalite (nf) : Du grec enkephalitis (en : dans, kephalê : tête).
japonaise (adjf) : De l’adjectif japonais, -aise. XVIe siècle. Dérivé de Japon, nom géographique.
Relatif au Japon.
2. Arbovirose extrême-orientale qui représente la première cause d’encéphalite virale dans ces régions.
3. Plusieurs milliers de cas rapportés chaque année, principalement chez les autochtones résidant en zone rurale.
4. Le Flavivirus en cause est transmis par des moustiques femelles du genre Culex qui le prélèvent sur certaines espèces d’oiseaux constituant un réservoir de virus, et assurent son transfert sur le porc domestique. Des antigènes communs existent avec d’autres virus de ce genre, notamment les virus de la fièvre jaune et de la dengue, mais sans protection contre les infections hétérologues. Après une incubation silencieuse d’une à deux semaines, le début est brutal, avec fièvre élevée, céphalées et altération de l’état de conscience. S’associent souvent un syndrome méningé, un syndrome pyramidal ou extrapyramidal. Le LCR est caractéristique d’une encéphalite virale. Mais plus de 95 % des cas sont asymptomatiques. La létalité d’une encéphalite cliniquement avérée varie de 10 à 30 %, pouvant atteindre 50 % chez les petits enfants et après 50 ans. D’importantes séquelles neropsychiques persistent dans un tiers de ces deux tranches d’âge. Des campagnes de vaccination de masse conduites chez les enfants au Japon, en Corée et en Thailande ont semblé efficaces.
5. Sigle : JEV.
6. Traitement. La prévention : Elle repose sur la protection contre les piqûres de moustiques et la vaccination.
Depuis la mise en place de la vaccination à grande échelle au Japon (1965), cette maladie est devenue exceptionnelle, mais il semble justifié de conseiller la vaccination pour les familles qui partent pour de longues périodes en zone rurale.Il existe un vaccin européen mais il n’est pas disponible dans tous les pays. Autrement, deux autres vaccins existent, japonais (Biken) et chinois, non disponibles en France et contre-indiqués avant l’âge d’un an.

S : 1. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=enc%C3%A9phalite (consulté le 13.05.2017) ; DAF (consulté le 13.05.2017). 2 à 5. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=enc%C3%A9phalite+japonaise (consulté le 13.05.2017). 6. http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_1459_encephalite_japon.htm (consulté le 13.05.2017).

SYN : EJ, encéphalite japonaise B.

S : GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8375257 (consulté le 13.05.2017)

RC : dengue, encéphalite, fièvre jaune.