charité
1053 Visualisations

CG : nf

S : https://www.secourspopulaire.fr/ (consulté le 20.05.2015) ; LPR p. 402 ; TLF.

N : 1. Xe siècle. Francisation du latin chrétien caritas, « amour du prochain », qui traduit le grec agapê, et prend ensuite le sens de « don, aumône ».
2. Il serait trop long ici de faire l’historique de l’humanitaire mais les ethnologues ont montré que dans toutes les sociétés sous des formes différentes se trouve le principe de don. Dans l’occident il prend la forme de charité et c’est sur ce fondement que se construit le terrain de l’action humanitaire bientôt rejoint, vivifié et régénéré par d’autres courants de pensée.
Saint Vincent de Paul fondera son action sur un postulat militant de la pauvreté avec notamment la création d’hôpitaux généraux.
À l’ère moderne, l’esprit des Lumières remet en causes le lien qui existait entre charité et religion. Les philosophes introduisent la distinction entre charité et philanthropie.
3. Cooccurrences ou collocations (catégories : substantif + adjectif / verbe + substantif) :

  • admirable, discrète, douce, froide, généreuse, inépuisable, inlassable, ostensible, ostentatoire.
  • Demander, faire, implorer, solliciter la charité ; vivre de la charité ; faire quelque chose par charité.

S : 1. DAF. 2. http://intime-fraternite-tulle.com/accueil/humanitaire.htm (consulté le 9.05.2013). 3. DC – http://www.btb.termiumplus.gc.ca/cooc-srch?lang=fra&srchtxt=charit%E9&i=&lettr=&cur=1&nmbr=&comencsrch.x=0&comencsrch.y=0 (consulté le 21.05.2015).

SYN :
S :

RC : altruisme, compatissant.