amnésie antérograde
993 Visualisations

CG : nf

S : CNRS – http://www.cnrs.fr/insb/6.recherche/parutions2/articles2015/k-benchenane.html (consulté le 29.08.2015) ; http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/contents/823-amnesie-retrograde-et-anterograde (consulté le 29.08.2015) ; http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie-medicale/amnesie-anterograde (consulté le 29.08.2015).

N : 1. amnésie (nf) : Du grec amnesia : oubli (a : privatif ; mnaomai : se souvenir).
2. Trouble de la mémoire à type d’amnésie de mémorisation, qui intéresse les évènements vécus depuis le début de la maladie, avec impossibilité de fixer de nouveaux souvenirs.
3. Caractéristique du syndrome de Korsakoff, elle est sévère, comportant notamment un oubli à mesure massif et des confabulations, alors que l’amnésie rétrograde reste partielle.
Elle peut s’associer avec cette dernière (amnésie antérorétrograde) → Gayet-Wernicke-Korsakoff (syndrome de).
4. On entend par amnésie antérograde une amnésie pour tous les événements postérieurs à un traumatisme.
Le terme est de Charcot.
5. Interrelation culturelle : Dans le film Amour et amnésie (ou Les 50 premiers rendez-vous, au Québec) réalisé par Peter Segal en 2004, le personnage de Lucy Whitmore, interprété par Drew Barrymore, est atteint d’amnésie antérograde.

S : 1 à 3. DAM (consulté le 29.08.2015). 4. GDT (consulté le 29.08.2015). 5. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=49077.html (consulté le 29.08.2015).

SYN : ecmnésie, amnésie post-traumatique, amnésie de mémorisation, amnésie de fixation.

S : GDT (consulté le 29.08.2015)

RC : amnésie, amnésie rétrograde, maladie d’Alzheimer, mémoire.