adsorption
502 Visualisations

CG : nf

S : http://bu.umc.edu.dz/theses/gclim/MEB6446.pdf (consulté le 26.10.2015) ; http://www.theses.fr/08990642X (consulté le 28.05.2015).

N : 1. XXe siècle. Dérivé d‘adsorber, sur le modèle d‘absorption.
Du latin ad : « près de » ; sorbere, sorptium : « boire ».
PHYS. CHIM. Phénomène par lequel un corps retient à sa surface des molécules à l’état solide, liquide ou gazeux. Purification des eaux par adsorption.
2. En biologie, fixation non spécifique de substances solubles, p. ex. des protéines, à la surface de cellules ou de particules inertes, sans combinaison chimique ni dissolution.
Cette fixation non spécifique est utile en sérologie, par ex. un antigène peut être adsorbé à la surface d’hématies permettant ainsi sa détection par réaction d’agglutination avec l’anticorps spécifique de cet antigène.
3. Physique : Adhérence d’une mince pellicule de liquide ou de vapeur à une substance solide sans qu’il y ait une réaction chimique.
4. Médecine : Variation de la concentration d’un composant de la couche superficielle d’une solution par rapport à sa concentration dans les couches profondes.
L’adsorption est dite positive lorsque la concentration superficielle est plus grande que la concentration profonde. Elle est dite négative dans le cas inverse.

S : 1. DAF (consulté le 15.09.2017) ; DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=adsorption (consulté le 28.05.2015). 2. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=adsorption (consulté le 28.05.2015). 3 et 4. GDT – http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=26512158 ; http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8446434 (consulté le 28.05.2015).

SYN :
S :

RC : atome, ion, molécule.