mononucléose infectieuse
984 Visualisations

CG : nf

S : Caducee – http://www.caducee.net/DossierSpecialises/infection/mononucleose.asp (consulté le 27.08.2014) ; OMS – https://apps.who.int/iris/handle/10665/220398 (consulté le 20.03.2020).

N : 1. – mononucléose (nf) : Étym. gr. monos : seul, lat. nucleus : noyau.
XXe siècle. Dérivé de mononucléaire. PATHOL. Augmentation du nombre des mononucléaires dans le sang. Désigne plus particulièrement la mononucléose infectieuse, affection virale qui se caractérise par une forte augmentation du nombre des monocytes.
– infectieuse (adj f) : Étym. infectieux, euse : XIXe siècle. Dérivé d’infection (XIIIe siècle. Emprunté du latin infectio, « action de teindre, teinture ; déshonneur ». Pénétration et multiplication de germes pathogènes dans un organisme).

  • Qui produit une infection ou qui peut la transmettre.
  • Qui est caractérisé par une infection, qui s’accompagne d‘infection.

2. Maladie aigüe fébrile correspondant à la primo-infection symptomatique par le virus d’Epstein-Barr, de transmission exclusivement salivaire, caractérisée par une fièvre associée à une lymphocytose avec présence de lymphocytes atypiques de grande taille.
3. La mononucléose infectieuse est une infection fréquente causée par le virus Epstein-Barr (EBV). D’autres agents, notamment le cytomégalovirus et le HIV, sont associés à des syndromes mononucléosiques.
Abrév. : MI.
4. La mononucléose peut se transmettre par contact direct avec la salive (d’où l’appellation «maladie du baiser») ou par contact avec des objets contaminés (ex. : ustensiles, verre) par de la salive infectée.
Elle peut aussi se propager par transfusion sanguine.
La contagiosité est faible.
5. Interrelation culturelle : Lorsque l’on utilise l’appellation courante « maladie du baiser », la mononucléose porte bien son nom : elle se transmet bel et bien par la bouche. Lorsqu’on s’embrasse, on n’échange pas seulement de la salive, mais aussi des sécrétions provenant du pharynx, situé derrière la gorge. La mononucléose se transmet par contact direct avec le virus (bouche) mais aussi par contact indirect (éternuements, mains).

S : 1. DAM (consulté le 27.08.2014) ; DAF (consulté le 27.08.2014). 2. DAM (consulté le 27.08.2014). 3. TERMIUM PLUS (consulté le 27.08.2014). 4. Caducee – http://www.caducee.net/DossierSpecialises/infection/mononucleose.asp (consulté le 27.08.2014). 5. http://pilule.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=479 (consulté le 27.08.2014) ; FCB.

SYN :
S :

RC : virus