bioéthique
624 Visualisations

CG : nf

S : UNESCO – http://www.unesco.org/new/fr/social-and-human-sciences/themes/bioethics/ (consulté le 19.06.2015) ; www.ambafrance-at.org/IMG/pdf/bioethique.pdf (consulté le 1.07.2012) ; LPR p. 257.

N : 1. De « bio- » (du grec bios, « vie »), élément de composition signifiant Vie et servant à former de nombreux termes scientifiques, et « éthique » (adj. et n. f. XIIIe siècle, comme substantif ; XVIe siècle, comme adjectif. Emprunté, par l’intermédiaire du bas latin ethica, de même sens, du grec êthikos, « qui concerne les mœurs, moral »).
2. Ensemble des principes moraux destinés à assurer le respect et la protection de l’individu face aux progrès des connaissances en sciences de la vie et à leurs possibles applications.
3. La notion de bioéthique est née récemment dans les pays développés sous l’influence des progrès rapides de la science. Les principes sont étudiés dans des comités d ’éthique nationaux, hospitaliers ou autres. Ils peuvent être confirmés par des lois et règlements qui varient selon les pays, les cultures, les religions, etc. En France, les lois de bioéthique encadrent la recherche sur le vivant et ses utilisations (agence de la biomédecine. Parmi les questions de bioéthique importantes, on peut citer l’euthanasie, les dons d’organes, le clonage, la recherche sur l’embryon.
4. Interrelation culturelle : Nous pouvons mentionner le documentaire Éthique bioéthique… état des lieux (2006) de Ron Lévy.

S : 1. DAF (consulté le 1.07.2012). 2 et 3. DAM – http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=bio%C3%A9thique (consulté le 1.07.2012). 4. http://www.filmsdocumentaires.com/films/1138-ethique-bioethique (consulté le 18.06.2016).

SYN :
S :

RC : avortement